Formation 17

Optimisation de la structure du site

L'organisation du contenu doit être pensée avant la création du site.

 

Pouvez-vous définir des thématiques ?

Toutes les pages du site apportent-elles une information de même importance ?

Pouvez-vous hiérarchiser l'information ?

Arborescence ou navigation linéaire ?

Sur les sites présentant une grosse quantité de contenu, la navigation est très souvent organisée en arborescence.

 


Exemple d'arborescence

Les pages de contenu sont très spécialisées : elles traitent d'un contenu précis. Ce sont elles qui apporteront des visiteurs qualifiés.

En effet, pour accéder à ces pages, les internautes auront soit tapé une expression clé dans un moteur de recherche, soit pris le temps de naviguer sur votre site internet.

 

Un autre type d'organisation du contenu est ce que l'on pourrait appeler de type « linéaire » : le contenu est accessible selon un enchaînement logique, selon un processus ou des étapes.

C'est par exemple le cas lors d'une inscription par formulaire ou lors d'un paiement en ligne.

 

On retrouve aussi cette organisation linéaire sur des sites didactiques, lorsque plusieurs étapes doivent être suivies dans un ordre précis pour comprendre le sujet abordé : recettes de cuisines, exposés scientifiques...

 

Enfin, à la croisée de ces approches, on trouve des sites qui fonctionnent par recherche, tels que Wikipedia, Youtube...

Rechercher dans l'index serait trop fastidieux ; un moteur de recherche interne permet donc de cibler efficacement les articles qui correspondent le mieux aux attentes des internautes.

 

 

Dans tous les cas, le maillage interne doit être privilégié : plus les pages de votre site seront imbriquées, plus les moteurs de recherche considèreront que votre site est pertinent.

Des menus simples, avec des textes ou des icônes clairs

Les internautes veulent des informations claires et objectives. Ils ont fait la démarche de venir sur votre site, ne les perdez pas à cause d'une navigation mal pensée.

N'utilisez pas de liens abstraits : des images ou des pictogrammes qui ne veulent rien dire, des textes vagues...

 

Allez droit au but en plaçant un maximum de mots clés dans les liens. Cela permettra aux internautes de mieux se repérer, mais aussi aux moteurs de recherche pour mieux appréhender le contenu et la logique de présentation de votre site.

Proposer un fil d'Ariane

Un lien du style :

Accueil >> Catégorie >> Sous-catégorie >> Page consultée

 

affiché en permanence à l'écran, permet à tout moment à l'internaute de retrouver son chemin (et éventuellement de consulter des catégories qu'il n'aurait pas pris la peine de regarder autrement).

Ne pas utiliser plus de 3 sous-niveaux

Mis à part dans un catalogue, où les produits doivent être triés et classés selon leurs références et leurs spécificités, il est conseillé de ne pas imbriquer trop de sous-menus les uns dans les autres.

 

En effet, si l'internaute ne trouve pas facilement ce qu'il cherche (en 3 ou 4 clics maximum), il va se lasser et aller voir sur un site concurrent.

Toujours permettre page précédente / page suivante

Cette remarque est essentiellement valable pour les sites en flash, ou comportant des animations (style Ajax / Javascript). Il est important de s'assurer que l'internaute peut revenir en arrière.

 

En effet, si seul le contenu de la page se régénère, sans changer d'URL, cela :

  • déstabilise les internautes qui utilisent le bouton « précédent »

  • empêche tout lien direct vers une page / un produit

  • pénalise votre référencement (les moteurs de recherche ne référencent pas, ou mal, les pages dont le contenu change, sans changer d'url)

Tester la validité des liens

Bien évidemment, avant la mise en ligne, assurez-vous que tous les liens du site sont fonctionnels et pointent vers la bonne page.

 

Pensez à vérifier les liens de menu et les liens à l'intérieur des articles.



Pour plus d'informations, vous pouvez nous contacter par mail ou aux coordonnées suivantes :


Contacter CS Formation

 

Tutos et cours en ligne

HTML / CSS